laisser aller jugement

Découvrez comment laisser aller vos jugements en douceur

Découvrez comment laisser aller vos jugements en douceur

Dans cet article, j’avais envie de vous présenter quelques petits trucs et réflexions sur la meilleure manière de laisser aller les jugements. En effet, depuis quelques années je  me questionne beaucoup sur le concept du jugement et avec le chaos que peut amener parfois la vie,  j’y suis confrontée plus que jamais. Je vis à l’intérieur de moi et autour de moi des situations qui nécessitent l’intégration complète de la notion du « non-jugement » (et ironiquement, j’ai toujours cru que je n’étais pas une personne au jugement facile). 

Il y a quelques années déjà, je me suis lancée dans une aventure un peu folle, celle de devenir enseignante de yoga. À l’époque, je ne savais pas si je désirais ou non l’enseigner à mon tour, mais j’avais envie d’intégrer les principes enseignés à mon quotidien. J’ai adoré et appris beaucoup sur moi. J’ai poursuivi les enseignements en faisant une formation un peu plus poussée. C’est pendant cette période que nous avons approfondi les émotions. Quelles qu’elles soient, elles amènent à juger les autres et surtout nous juger nous-mêmes, très durement.

À l’époque, j’étais convaincue que je n’étais une personne qui jugeait; ni moi, ni les autres. Malheureusement, l’introspection que cette formation m’a apporté m’a rapidement fait voir l’inverse. Comme beaucoup de gens (et j’oserais même dire la plupart des gens), j’ai réalisé que j’étais une personne qui jugeait et qui le faisait souvent très durement. Après cette prise de conscience, je me suis demandée comment renverser la vapeur et arriver à ne plus juger. J’avais envie d’apprendre à observer ce que je ressentais sans devenir et porter en moi ces émotions – devenir le témoin silencieux de ce qui arrive sans devenir ce qui m’arrive. 

Bien que ce chemin n’en soit pas un se termine en 5 minutes et qu’on passe une vie à essayer de devenir une meilleure personne, je voulais tout de même commencer quelque part. J’ai donc identifié 5 outils pour m’aider laisser aller mes jugements J’ai l’impression que plus j’intégrerai le non-jugement, meilleure personne je deviendrai pour moi et pour les autres. Je crois que lorsque j’arriverai à apprendre à ne pas me juger et à m’aimer tel que je suis réellement, moins je jugerai les autres. Je crois qu’il est difficile d’aimer quand on juge et qu’il est difficile de juger quand on aime !

Qui sait, peut-être que vous lirez ces lignes et que l’un de ces trucs arrivera à un moment opportun dans votre vie !

Bonne lecture !

Laisser aller les jugements

Aimer, c’est l’habileté et le désir de permettre à ceux qu’on aime d’être qui ils sont sans insister pour qu’ils satisfassent nos attentes.
Wayne Dyer

Juger, c’est un petit mot de 5 lettres pour parler d’un concept sans fin. À prime à bord, juger n’est pas une mauvaise chose, c’est tout simplement opérer une distinction; identifier qui nous sommes et qui est l’autre, en quoi nous lui ressemblons et en quoi nous sommes différents. Le problème s’opère quand ce jugement devient une action de dégrader l’autre ou soi-même. Le jugement devient néfaste lorsqu’il devient un baromètre pour se situer comme personne et face aux autres.

Juger c’est avant tout porter un verdict, une opinion sur soi et se pencher sur ses propres faiblesses et défauts. Quand nous jugeons l’autre, c’est souvent pour justifier ses propres résultats ou gestes. Quand nous jugeons, c’est souvent pour se défendre lorsque la différence nous gêne. Quand nous critiquons les autres, c’est souvent parce que nous manquons de confiance en nous et que nous cherchons à nous justifier. Juger en dit souvent plus sur soi-même que sur les autres, bien honnêtement. Ainsi, si nous arrivons à nous libérer du jugement de soi, il est plus facile d’accepter les parcours, choix et intérêts différents des nôtres. Comment arriver à se libérer et laisser aller les jugements que nous faisons de nous-mêmes ?

Laisser aller les jugements... oui mais comment ?

Vous n'êtes pas vos émotions

Je vais vous donner un exemple; si vous ressentez de la peine, ce n’est pas vous qui êtes la peine, c’est une situation qui vous fait de la peine. Régler la situation et la peine disparaitra. N’oubliez jamais que vous n’êtes pas vos pensées et vos émotions. Elles ne vous définissent pas comme personne. Elles sont souvent le fruit de votre mental, de votre ego, de votre vécu, de vos croyances, de vos blessures et de vos mécanismes de défense.

Commencez par vous questionner sur l’origine de votre jugement. Il est peut-être temps de laisser aller certaines choses et de reconstruire vos points de repère en harmonie avec vos valeurs, vos besoins, vos limites, votre réseau relationnel et votre image des choses.

Lâcher prise

Laissez vos pensées de jugement s’en aller. Ne les retenez pas pour les réfléchir et les analyser. Observez qu’elles sont présentes, mais arrêtez de chercher de midi à quatorze heures le pourquoi du comment. Constatez qu’aujourd’hui c’est cela et que demain sera peut-être autre chose.

Par exemple, vous vous jugez de ne pas avoir suffisamment étudié pour un examen ce qui a mené à une piètre performance. Au lieu d’y penser et de retourner la situation dans votre tête, acceptez que vous avez manqué de discipline et corrigez le tir pour le prochain examen.

Chaque chose qui vous arrive fait partie de votre chemin.  Et que vous avez quelque chose à apprendre et à comprendre. Donc, prenez cette occasion comme un moment d’apprentissage.

Taisez-vous et écoutez

Juger est aussi une manière de se justifier. Il est plus facile de juger pour se justifier que de prendre un temps d’arrêt pour écouter et accepter.

Par exemple, vous jugez une personne qui travaille beaucoup, car elle adore son travail et elle est motivée. Posez-vous la question : est-ce parce que vous aussi aimeriez être dans un emploi motivant qui ne vous fait pas compter vos heures, mais n’avez pas le courage de faire ce qu’il faut pour y arriver ?

Donc, pour justifier votre décision de rester dans un emploi qui vous ennuie, vous préférez juger cette personne.

Nous savons fondamentalement ce que nous désirons, mais nous refusons souvent de nous écouter, d’entendre ce que notre corps et notre cœur nous disent, car cela fait peur. Revoir et réévaluer ce qui est ancré en nous est souvent terrifiant et nous oblige à apporter des changements dont nous ne sommes pas toujours prêts à faire face. Tout cela est un processus. Nous devons prendre le temps et être bienveillants envers nous et les autres. Un petit pas chaque jour. Je crois aussi que c’est une des raisons pourquoi bien des gens ont de la difficulté à méditer. Nous n’avons pas toujours envie de nous arrêter et d’entendre ce que nous avons vraiment à nous dire.

Acceptez de tomber

Osez tomber quand vous n’êtes plus capable de vous tenir debout; acceptez de vous être trompés; acceptez de ne pas avoir fait de votre mieux et même parfois, d’avoir fait votre pire. Acceptez une bonne fois pour toutes que vous êtes imparfaits et sachez que personne ne vous demande de l’être sauf vous-mêmes. Acceptez d’être faible et d’avoir à demander de l’aide pour devenir plus fort. Arrêter de vous juger d’être humain avec tout ce que cela peut amener.

En réalisant que vous avez, à votre tour, des failles, vous pourrez capitaliser sur vos forces intérieures pour vous reconstruire et vous élever. Tomber veut dire aussi de se donner la possibilité de se relever plus fort et mieux outillé.

Pardonnez-vous

Se juger c’est refuser de se pardonner, c’est de ne pas accepter ce que l’on est et tout simplement, ce qui est. Lorsque vous vivez avec un sentiment de culpabilité pour quelque chose qui a eu lieu dans le passé, ces émotions négatives enfouies au fond de vous-mêmes peuvent provoquer un sentiment éternel et pénétrant de malheur. 

Se pardonner est un acte important pour aller de l’avant et se libérer du passé; c’est regarder vers l’avant avec de nouvelles lunettes. Si vous voulez qu’on vous pardonner et qu’on cesse de vous juger, commencer donc par le faire avec vous-mêmes. Vous n’avez aucun contrôle sur ce qui est déjà arrivé alors vous avez deux choix : vous enfoncer dans ce marasme ou faire un pas vers l’avant. Que choisirez-vous ?

En terminant sur les jugements à laisser aller...

Tout cela peut sembler difficile à intégrer, voire impossible même. Je vous comprends, laisser aller les jugements est le travail d’une vie. Donc, au lieu de voir ça comme une immense montagne à gravir, ne faites que faire un petit pas, le plus petit possible, mais faites-en un par jour. À force de mettre un pied devant l’autre, jour après jour, vous arriverez au sommet de la montagne et vous ne serez pas à bout de souffle.

Imaginez ensuite la vue qui se présentera devant vous. Elle en vaudra la peine j’en suis certaine. Maintenant, je vous mets au défi d’entamer la randonnée de votre vie de non-jugement ! Il est plus que temps de les laisser aller, ces jugements. Bonne excursion !

Amitié, Laurie ♥

Ps : je vous recommande le livre de Gabrielle Bernstein, « Judgment Detox », si vous avez envie de bouquiner sur le sujet !

Vous pourriez également apprécier ces articles :

minimalisme épurer simplement

Minimalisme; découvrez comment épurer ses possessions simplement

Dans cet article sur le minimalisme, je vous présente ces 4 étapes faciles que j’ai moi-même utiliser pour épurer mes possessions simplement et en douceur. Faire le vide dans ses garde-robes permet de faire le vide dans sa tête et de laisser la chance à de nouvelles expériences de faire leur place dans la vie. C’est une expérience enrichissante et même méditative.

Lire l'article
pouvoir intention croissance personnelle

Découvrez le pouvoir de l’intention sur la croissance personnelle

La première fois que le mot intention a vraiment raisonné en moi, je venais de tomber par hasard sur une vidéo YouTube de Mallika Chopra. Elle parlait du pouvoir des intentions et de la sortie de son nouveau livre «Living with Intent». Il avait pour but nous partager sa quête de sens, de bonheur et d’équilibre. Je me suis sentie interpellée par ses propos, mais surtout par sa manière d’expliquer ce qu’est une intention et comment ce concept puissant peut changer une vie. Venez découvrir ce qu’est une intention et comment activer son pouvoir.

Lire l'article
Retour haut de page
Recevez gratuitement

15 recettes simples pour faire vos produits à la maison

Laissez-nous votre courriel afin de le recevoir (et n’oubliez pas de vérifier vos spams si non reçu).