pourquoi désencombrer avancer

Découvrez pourquoi désencombrer vous permet d’avancer

Découvrez pourquoi désencombrer vous permet d'avancer

Dans cet article, j’avais envie de vous partager mon expérience et mes observations concernant le désencombrer et pourquoi le fait de désencombrer permet d’avancer dans la vie. Je ne pense pas que c’est une grande surprise si je vous dis que le mois de juillet est LE mois pour les déménagements, les grands ménages et les changements de ce genre. Qui n’a jamais subi ou fait subir à ses proches le fameux déménagement du 1er juillet ? En ce qui me concerne, mes proches sont également passés par là et ont gentiment offerts leurs bras et leur temps pour m’aider à emménager dans ma nouvelle résidence. 

Par contre, avant même de demander à quiconque un coup de main pour le déménagement, j’ai dû empaqueté ma vie dans une quantité innombrable de boites. C’est en me mettant à la tache que j’ai réalisé à quel point j’avais beaucoup de choses, des objets qui dataient de … (?) je ne sais même plus, du linge pour habiller la province de Québec, des bas qui ont perdu leur moitié, des couvercles Tupperware sans contenant, des livres d’école datant du cégep et de l’université et je pourrais continuer encore sur plusieurs lignes.

Voulant me donner l’occasion de repartir à neuf, tourner la page et créer de l’espace dans ma vie pour accueillir le nouveau, j’ai décidé de vivre à fond le désencombrement de mon environnement et entamer un super ménage de mes possessions. Je n’avais envie de déménager que ce qui avait une réelle valeur.  Bien que toute la volonté y fût, j’ai rapidement constaté que j’avais de la difficulté à laisser aller plusieurs de mes objets. Pourquoi des trucs qui avaient dormi si longtemps dans des boites au fond d’une garde-robe et qui n’avaient à ce jour plus aucun intérêt devenaient tout à coup des trésors inestimables et des souvenirs à chérir ?

Je me suis donc demandée ce que signifiait vraiment cette démarche pour moi. Pourquoi était-ce si important de désencombrer mon environnement ? Pourquoi j’avais l’impression que de me départir de certaines choses me permettraient de tourner la page et repartir à neuf ? Pourquoi avais-je tant de difficulté à le faire ?

Quand désencombrer permet d'avancer - Voici mes observations !

Je ne suis pas ce que je possède; je suis ce que je suis

Je crois qu’on s’attache parfois à des objets puisqu’ils nous donnent l’impression d’avoir de la valeur comme personne.

Je vais vous donner un exemple qui m’a frappé lors de ma croisade dans mon entrepôt où j’avais accumulé des tas de boites de livres. J’ai trouvé mes anciennes doctrines de droit. Ce sont des ouvrages que j’ai utilisés lors de mes études, il y a de cela 12-13 ans. Les sujets varient, allant du droit pénal au droit de la famille, en passant par de la procédure internationale. Je promène ces immenses briques d’appartement en appartement, d’entrepôt en entrepôt et ce, depuis plus d’une décennie déjà. Je me suis demandée sincèrement : à quand remontent réellement leurs dernières utilisations ? Réponse : il y a 12-13 ans.

Depuis ma graduation, j’ai pratiqué un domaine du droit qui n’a absolument rien à voir avec cette littérature. Donc, qu’est-ce que me pousse à conserver ces livres ? Simple! J’ai l’impression que ces livres me donnent mon identité d’avocate, celle pour laquelle, à une certaine époque, j’ai travaillé si durement à obtenir et qui me rendait tellement fière. Par contre, j’ai réalisé que j’avais obtenu mon titre professionnel et je pouvais le conserver tant et aussi longtemps que je le désirais. Cela n’avait rien à voir avec mes livres de droit, qui très honnêtement, sont d’un ennui mortel.

Nos possessions ne font pas de nous ce que nous sommes. Nous sommes ce que nous sommes et ces objets n’ont été que des outils pour nous aider à atteindre nos objectifs. Une fois ceux-ci atteints, pourquoi s’entêter à les conserver s’ils ne servent plus à rien ou ne nous représentent plus ?

Faites le tour de vos possessions.

  • Avez-vous des vêtements de maternité que vous ne portez plus jamais, mais que vous gardez en attendant que ?
  • Avez-vous des articles de sport que vous conservez puisqu’ils vous rappellent la réussite d’une épreuve physique dont vous êtes très fiers ?

Personne ne vous enlèvera ce que vous êtes et ce que vous avez accompli donc pourquoi préserver ses artéfacts qui encombrent inutilement votre domicile ?

laisser aller pour accueillir la nouveauté !

Pendant mes longs moments de réflexion (puisque faire des boites devient très méditatif !), je me suis souvenue d’un passage du livre Le Secret, que j’avais beaucoup aimé à l’époque. Dans le chapitre en question, l’auteure Rhonda Byrne, mentionne l’histoire d’une cliente célibataire qui désirait à tout prix rencontrer l’homme de sa vie. Un jour, cette femme a réalisé que bien que son souhait fût sincère, tout autour d’elle laissait entendre qu’elle n’avait pas de place pour accueillir cette personne si désirée : sa garde-robe était pleine, sa salle de bain n’avait plus de rangements, ses journées étaient toujours très occupées, etc. Donc, même si elle avait rencontré quelqu’un, elle n’envoyait pas le message qu’elle avait de la place pour l’accueillir dans sa vie. Ses gestes et son environnement étaient loin d’être cohérents avec son désir. Après cette épiphanie, la personne en question a agi comme si l’homme de ses rêves arriverait sous peu, elle a fait du ménage dans sa demeure, elle lui a fait de la place et a agi en union avec son désir. Peu de temps après, cet homme s’est présenté sur son chemin et elle était prête à le recevoir puisqu’elle lui avait déjà fait de la place.

Mon point est le suivant : même si vous désirez attirer de la nouveauté dans votre vie et matérialiser vos rêves, si vos agissements, votre attachement à vos babioles, votre état d’esprit et tout autour de vous donnent l’illusion inverse, je crois que vous allez attendre longtemps avant de voir un résultat concret. J’aime beaucoup l’expression : « Walk the talk» : dire ce que l’on fait et faire ce que l’on dit. Vous voulez vivre de vos rêves et attirer le nouveau, dans ce cas, arrêtez de vous accrocher au passé et aux souvenirs. Laissez aller vos vieilles choses et faites de la place pour ce qui se présentera; pour vos rêves. Pensez à une platebande… Si vous ne désherbez jamais et que vous laissez les mauvaises herbes prendre toute la place, même si vous avez planté de magnifiques fleurs, elles ne pousseront jamais puisqu’elles n’auront jamais de place au soleil.

Pourquoi s'accrocher aux traces du passé ?

Avez-vous déjà remarqué qu’en ouvrant certains de nos placards, on y laisse sortir de vieux fantômes qu’on s’était souvent acharné à garder sous clés. Désencombrer nous oblige souvent à revivre certaines émotions, peurs ou incertitudes qu’on avait pris grand soin d’enfouir au fond de nous-mêmes, en remettant à plus tard le moment d’y faire face. Avez-vous déjà remarqué que nous nous accrochons à de vieilles possessions inutiles comme aux traces du passé et l’idée même de s’en débarrasser devient parfois à la limite du supportable. Ne pas pouvoir se résoudre à jeter s’explique sans doute par tout un tas de craintes comme par peur de manquer, de décevoir, de blesser, de fâcher, d’oublier, de revivre des émotions ou des blessures, etc. qui sont autant d’indicateurs de culpabilité, de peurs ou de besoins à combler. 

Une connaissance m’a déjà raconté qu’elle avait de la difficulté à faire le ménage de ses vêtements. Elle conservait la moindre pièce. Elle m’a également raconté que plus jeune, elle avait vécu pauvrement et avait manqué de plusieurs choses essentielles comme de linge. Est-ce que tout conserver, qu’elle utilise ou non les items, était sa façon de gérer sa peur du manque qui provenait de sa jeunesse? Probablement. Par contre, je ne crois pas que cette habitude lui permettait de se libérer réellement de sa peur, au contraire. C’était seulement une façon de mettre un pansement temporaire.

Je comprends que la valeur symbolique des objets inutiles que nous conservons est certainement très forte et qu’ils ont comme bénéfice secondaire d’être rassurants. Ceci étant, ultimement, ils sont davantage des boulets qui empêchent celui qui ne peut s’en séparer de devenir une meilleure version de lui-même et de marcher courageusement vers l’avant. Dans mon processus de désencombrement, je suis tombée sur ma boite de souvenir de mon mariage. En effet, je me suis mariée en mai 2012, mais l’union a été de courte durée et le divorce a été prononcé 18 mois plus tard. Ce fût un moment douloureux de ma vie. J’ai rapidement enfoui ma peine, mes photos et mes souvenirs dans une caisse que j’ai cachée au fond d’une garde-robe et malgré les années qui ont passées, je n’étais pas capable de me décider à ouvrir cette boite, en faire le ménage et, par-dessus tout, faire la paix avec ce qui s’y trouvait à l’intérieur. Je n’avais pas envie de me reconnecter avec cette partie de moi qui avait tant souffert. Honnêtement, j’avais peur et je n’avais pas encore trouvé le courage de faire la paix avec le passé. Je me suis finalement décidée puisque je n’avais pas envie de transporter cette boite dans ma nouvelle maison et dans ce nouveau chapitre. Bien que les larmes ont coulé, je savais cette fois-ci que c’était pour la dernière fois. En laissant aller mes souvenirs, j’ai aussi laisser aller ma peine et mon passé.

Donc, si vous n’osez pas laisser partir quelque chose, poussez la réflexion plus loin et demandez-vous « de quoi ai-je peur ? » et surtout, « pendant combien de temps permettrais-je à cette peur d’avoir une place dans ma vie ? ». Ensuite, quand vous vous sentez prêts, passez à l’action. Vous verrez que désencombrer vous permet vraiment d’avancer.

En terminant, quand on décide de désencombrer et on se permet d'avancer...

Si vous décidez de vous commettre et de vivre à fond un grand ménage et de désencombrer pour mieux vous permettre d’avancer, mais que vous vous apercevez pendant le processus, que vous avez du mal à vous débarrasser de certains objets, posez-vous les 5 questions suivantes. Elles devraient vous aider à prendre une décision :

  • Quelle valeur a réellement cet objet à mes yeux ?
  • En quoi est-il utile ? Quel est sa valeur ajoutée ?
  • Qu’est-ce que ça m’apporte de l’avoir ?
  • Le conserver, ça me coûte quoi ? Qu’est-ce je crains en m’en débarrassant ?
  • De quoi ai-je besoin pour soulager cette crainte/peur/peine ?

En désencombrant votre environnement, vous ne ferez pas seulement le ménage de votre domicile, mais vous le ferez également dans votre tête, votre cœur et votre esprit. Nettoyez le passé pour mieux le remplir le futur; bref, désencombrer pour mieux avancer ! Bon succès !

Amitié, Laurie ♥

PS : Si vous désirez lire un peu sur le désencombrement, cliquez ici et je vous recommande certaines lectures intéressantes. Vous pouvez également aller consulter le blog « Une vie simple et zen ». J’aime beaucoup leurs articles sur le sujet.

Vous pourriez également apprécier ces articles :

produits ménagers maison

Découvrez comment faire ses produits ménagers à la maison

Dans cet article, je vous propose de découvrir comment faire ses produits ménagers à la maison (DIY) en utilisant des ingrédients naturels et des huiles essentielles. Que vous aimiez ou non faire le ménage, il est beaucoup plus facile de garder une maison propre lorsque vous avez des agents de nettoyage utiles et efficaces.

Lire l'article
Retour haut de page
Recevez gratuitement

15 recettes simples pour faire vos produits à la maison

Laissez-nous votre courriel afin de le recevoir (et n’oubliez pas de vérifier vos spams si non reçu).