Introduction huiles essentielles notions de base

Introduction huiles essentielles notions de base

Introduction aux huiles essentielles et notions de base

Dans cette introduction aux huiles essentielles, découvrez les notions de base de l’aromathérapie et de l’approche holistique de la santé. Pour consulter la FOIRE AUX QUESTIONS, RENDEZ-VOUS AU BAS DE LA PAGE.

L’aromathérapie est l’utilisation des composés aromatiques extraits de plantes, les huiles essentielles, à des fins médicales. L’aromathérapie est ainsi un domaine de la phytothérapie. On utilise les huiles essentielles pour renforcer le processus naturel d’auto-guérison. C’est une méthode naturelle qui repose sur l’activité des molécules biochimiques des huiles essentielles chémotypées.

L’aromathérapie scientifique, quant à elle, est l’étude des huiles essentielles. Il s’agit d’une science qui recourt à une méthodologie rigoureuse et se base sur des données scientifiques solides, confirmées par des nombreux tests en laboratoire.

Quant à l’approche holistique de la santé, elle consiste à prendre en compte la personne dans sa globalité plutôt que de la considérer de manière morcelée dans une approche centrée sur un organe ou le symptôme d’une maladie. En effet, holistique vient du grec, «holos» qui signifie totalité, l’entier.

Dans une approche holistique, le tout est supérieur à la somme des parties. Son approche est systémique, elle considère l’ensemble que forment les différentes composantes de l’être, qui sont en interrelation permanente. Ramenée dans le cadre d’une approche visant à aider l’humain, elle invite l’accompagnateur à tenir compte dans son accompagnement de tous les aspects de la vie de son client. Elle s’intéresse à sa dimension non seulement physique, mais aussi mentale, émotionnelle et spirituelle.

Dans cette introduction aux huiles essentielles, vous découvrirez ce qu’est une huiles essentielles, quels en sont ses bienfaits, comment les utiliser et les réponses aux questions les plus fréquemment posées sur le sujet.

Bonne découverte !

Mise en garde : L’information rapportée dans cette introduction aux huiles essentielles est fournie à titre informatif. Elle n’a jamais été validé par la FDA ou Santé Canada. Elle ne remplace en aucun cas l’avis, le diagnostic ou le traitement recommandé par un professionnel de la santé. Il vous est recommandé de consulter un professionnel de la santé au besoin ou en cas de doute.

Qu'est-ce qu'une huile essentielles ?

Une huile essentielle est le composé aromatique (extrait liquide concentré) d’une plante. Elle provient de fleurs, d’herbes, de racines, d’épices, de résines, d’écorces, de graines, d’agrumes, de bois et de feuilles. L’huile essentielle est extraite par distillation ou expression à froid. Elle compose le système immunitaire de la plante et le protège contre les moisissures, les maladies, les prédateurs et les intempéries.

Par exemple, pensez lorsque vous épluchez une orange ou une clémentine et que les yeux vous piquent. C’est en raison de l’huile essentielle qui se trouve dans l’orange. Chaque huile essentielle est unique, possède son odeur et des caractéristiques spécifiques.

Les huiles essentielles donnent aux plantes leur odeur distinctive, protègent la plante et jouent un rôle dans sa pollinisation. En plus de leurs bénéfices intrinsèques pour les plantes et leur parfum, elles ont été utilisées pendant longtemps pour la préparation des aliments, les traitements de beauté et les pratiques de santé.

De plus, les propriétés physiques et chimiques des composés aromatiques volatils qui composent les huiles essentielles leur permettent de se déplacer rapidement dans l’air et d’interagir directement avec les capteurs olfactifs du nez. Ces dernières rendent les huiles essentielles idéales pour les applications comme l’aromathérapie– qui les utilisent afin d’aider à conserver un corps et un esprit en santé – ainsi que d’autres usages.

Le type de mélanges présents dans une huile détermine à la fois l’arôme de celle-ci et ses bénéfices. À ce jour, plus de 3 000 variétés ont été identifiées.

Les huiles essentielles sont extraites par distillation ou expression à froid. La méthode d’extraction la plus commune est un procédé de distillation à feu doux.  Dans ce procédé, de la vapeur sous pression circule dans la plante. Les huiles essentielles sont libérées de la plante et transportées par la vapeur.  Lorsque la vapeur refroidit, l’eau et les huiles se séparent naturellement, et l’huile est collectée.  Pour assurer l’extraction d’huile de la plus grande qualité, avec la bonne composition chimique, la température et la pression doivent être suivies de près.  Trop peu de chaleur ou de pression et l’huile ne sera pas libérée; trop, et la composition et la puissance de l’huile seront affectées.

Bien que cette introduction aux huiles essentielles couvre largement les notions de base, si vous êtes curieux d’en en savoir plus, cliquez ici. Voici également une brochure que je vous recommande avec plus d’information. Cliquez ici.

Et la science dans tout ça ?

Je ne peux faire une introduction aux huiles essentielles sans aborder la science derrière les produits. Depuis quelques années, les chercheurs ont fait plusieurs études scientifiques qui démontrent l’efficacité des huiles essentielles sur le corps et l’esprit. En fait, chacune des huiles n’est qu’un amalgame de composés chimiques qui agissent sur nous comme tout autre composé chimique. Il est très important de bien comprendre la science derrière ces produits fantastiques et très efficaces. Je vous recommande ce e-book pour bien comprendre la chimie derrière les huiles essentielles. Veuillez cliquer ici pour le consulter.

Comment utiliser les huiles essentielles ?

Dans cette introduction aux huiles essentielles, je vous présente les cinq manières les plus fréquentes d’utiliser vos huiles et de profiter pleinement de leurs bienfaits.

Que faut-il considérer quand on achète une huile essentielle ?

Dans cette introduction aux huiles essentielles, j’avais envie de vous présenter ce qu’il faut considérer quand on désire se lancer dans l’achat d’huiles essentielles. En effet, il existe plusieurs compagnies qui offrent désormais des huiles essentielles, mais il faut être très prudent avec ce qu’on décide de se procurer. Toutes les huiles ne sont pas équivalentes en terme de qualité. Voici des éléments à prendre en compte :

  1. La pureté : Pure signifie qu’il n’y a pas de contaminants d’agents, de comblement, de pesticides ou de substances chimiques, de la culture à l’embouteillage.
  2. La puissance : Puissante signifie que chaque plante a été cultivée dans une partie du monde où elle pousse le mieux, ce qui donne la meilleure chimie possible pour cette plante. Lorsque vous disposez de la chimie naturelle idéale, l’huile essentielle extraite fait exactement ce que nous voulons qu’elle fasse pour notre santé.
  3. Les tests : Testée signifie que les huiles essentielles passent par le processus de test le plus rigoureux et de plus haut niveau pour assurer qu’une huile soit de la meilleure qualité.

Personnellement, j’utilise les huiles essentielles de la compagnie dōTERRA puisque ce sont les huiles de la meilleure qualité qui soit actuellement sur le marché. Puisque mon introduction aux huiles essentielles ne couvre que les notions de base sur les produits, si vous désirez en savoir plus sur cette compagnie et découvrir les raisons derrière mon choix, cliquez ici.

Qu'est-ce qu'une charte de dilution ?

Je ne peux faire une introduction aux huiles essentielles sans aborder ce sujet important. En effet, il s’agit d’une charte qui indique la dilution que doit être faite de l’huile essentielle dans une huile végétale grasse (par exemple : de l’huile de coco fractionnée, de l’huile d’amande douce ou une huile végétale).

Introduction aux huiles essentielles

Qu'est-ce qu'une charte de quantité ?

Je ne peux faire une introduction aux huiles essentielles sans aborder ce sujet important. En effet, il s’agit d’une charte qui indique la quantité d’huile essentielle qui peut être consommée ou utilisée dans un certain nombre d’heures.

Introduction aux huiles essentielles

Introduction aux huiles essentielles : les questions les plus fréquemment posées

  1. Bouteille de 5 ml : 85 gouttes d’huile essentielle
  2. Roll-on de 10 ml non dilué : 167 gouttes d’huile essentielle
  3. Bouteille de 15 ml : 250 gouttes d’huile essentielle
  • 22 secondes : il prend 22 secondes aux molécules d’une huile pour se rendre au cerveau
  • 2 minutes : il prend 2 minutes pour une huile afin d’atteindre le flux sanguin
  • 20 minutes : il prend 20 minutes pour une huile à affecter le corps entier
  • L’huile doit être conservée à la température pièce et ne pas être exposée à la lumière ni aux températures extrêmes. Les flacons d’huile sont généralement colorés pour cette raison. Si votre flacon est transparent, il est suggéré de le ranger dans un étui fermé.

Donner une 2e vie à ses bouteilles d’huiles essentielles est possible et même très bien pour l’environnement. Puisqu’elles sont en verre, elles se nettoient très facilement. Voici comment je procède :

  1. J’enlève les étiquettes et je les rince à l’eau chaude. our les restants de colle sur la bouteille, j’utilise de l’huile essentielle de citron. Elle est excellente pour faire décoller les étiquettes des produits.
  2. Je les remplis ensuite de sel d’Epsom. Il absorbe les résidus d’huile. Je les laisse reposer pendant 4-5 jours. Je récupère le sel pour mon bain ou pour une autre fin.
  3. Après le 4-5 jours, je les rince à l’eau bouillante pour enlever les résidus de sel.
  4. Ensuite, je les mets dans une casserole d’eau bouillante et de vinaigre (moitié/moitié). Je les laisse tremper pendant 1 heure et je rince à l’eau chaude.
  5. Pour terminer, je mets tout au lave-vaisselle pour m’assurer la meilleure stérilisation possible.

Il vous manque une huile en particulier pour faire une recette… ? Aucun problème, il existe des alternatives. Voici comment choisir la substitution d’une huile par une autre.

  1. Se questionner sur l’utilisation possible de la nouvelle huile ?

    Si votre substitution est pour une recette interne ou topique, ASSUREZ-VOUS que votre nouveau choix d’huile peut se consommer ou s’appliquer de manière sécuritaire. Donc, renseignez-vous sur l’huile choisie avant de l’utiliser comme huile de remplacement. N’essayez pas de reproduire les mélanges offerts par dōTERRA si votre objectif est une application topique ou interne. Cela n’est pas sécuritaire.

    Par exemple, le On Guard n’utilise pas la même sorte d’eucalyptus dans son mélange que l’huile d’eucalyptus que vous pouvez acheter dans la boutique. Alors que celui utilisé dans le On Guard est sécuritaire pour la consommation, celui dans la boutique ne peut être consommé.

  2. Se questionner sur les fondements de son besoin (odeur ou bienfait) :

    Recherchez-vous une odeur particulière ou des bienfaits spécifiques et similaires. Si vous recherchez une odeur similaire, votre choix ne sera peut-être pas le même que si vous rechercher une propriété particulière.

    Ex : vous n’avez pas de lavande pour faire votre recette de shampoing. Par quoi remplacer ? Est-ce que vous recherchez une odeur qui s’apparente à la lavande. Si oui, pensez sauge sclarée. Par contre, si votre objectif est plutôt de bénéficier des propriétés de la lavande pour les cheveux, dans ce cas il est préférable de se tourner vers le géranium qui a des propriétés similaires pour les cheveux, mais une odeur très différente.

  3. Comparez les composantes chimiques et leurs propriétés : Si vous cherchez à faire un produit ménager par exemple, sachez qu’il est recommandé de se tourner vers une huile qui contient du limonène puisque cette composante est reconnue pour le nettoyage des surfaces.

    Le limonène se retrouver principalement dans les huiles essentielles d’agrume. Donc, il ne vous reste qu’à choisir l’agrume qui vous convient ou celui que vous avez sous la main.

  4. Voici quelques suggestions pour vos mélanges diffuseurs :

Les huiles essentielles ont comme tout produit, certaines contre-indications et il est important de les connaître et de les prendre en considération et ce, en tout temps. Bien que cette introduction aux huiles essentielles vous dresse un portrait global, n’hésitez jamais à consulter un professionnel de la santé pour vous renseigner. En voici quelques unes :

Il est rare mais possible d’avoir une réaction allergique à une huile essentielle. Il en résultera habituellement d’une rougeur sur la peau, quelque fois avec des picotements, une sensation de brûlure et/ou petits boutons.

Par contre, certaines personnes pensent être allergiques à une huile essentielle car ils ont une réaction après l’application. Cette réaction peut être due à la dermocausticité de l’huile essentielle, sa région d’application et/ou son manque de dilution.

Les huiles essentielles dermocaustiques ne peuvent être appliquées sur la peau sans être diluées. Ces essences, souvent riches en phénol, procurent une sensation de brûlures sur la peau. Ces huiles sont en grande quantité de la catégorie des fines herbes comme le thym, la sarriette, l’origan, la cannelle, le clou de girofle et le gingembre.

De plus, les agrumes sont photosensibles, donc il n’est pas recommandé d’aller au soleil après l’application d’huiles essentielles d’agrumes sur la peau.

Somme toute, les gens réagissent aux essences généralement en raison d’une mauvaise utilisation de l’huile et non en raison de l’huile en elle-même.  De même, une personne allergique aux oranges ne sera pas nécessairement allergique à l’essence aromatique d’orange. C’est la même chose pour une personne allergique à l’herbe à poux; elle réagit au pollen mais pas nécessairement à son huile essentielle.

En cas de doute, il est préférable est de faire une application diluée à l’intérieur du coude afin de s’assurer qu’aucune réaction ne survienne lors d’une première application.

Il faut être prudent lorsqu’il s’agit d’interactions entre les huiles essentielles et le plastique puisque plusieurs types de plastique ne sont pas conçus pour tolérer les huiles essentielles pures. Le seul qui est conçu pour être utilisé avec les huiles essentielles est le plastique de type Polytéréphtalate d’éthylène (PET).

En effet, celles-ci sont actives et agissent contre le plastique. Elles vont faire sortir les toxines du plastique et vous risquez de les absorber. Évitez donc d’utiliser des contenants de plastique lorsque possible surtout si vous voulez prendre vos huiles à l’interne (comme dans une bouteille d’eau). Le verre et l’acier inoxydable sont préférables.

Vous avez peut-être remarqué que dans l’entrepôt du Canada, vous avec 2 huiles identiques au même prix (exemple la bergamote), mais elles portent 2 codes différents. Pourquoi ? Car l’un est un produit  classé « Produit de Santé Naturel » par Santé Canada alors que l’autre non.

Mais qu’elle est la différence exactement ? Il n’y en a pas ! Ce sont les mêmes huiles, mais elles ont simplement des étiquettes différentes. Malgré que l’étiquette sur chaque huile ait changé, il est important de se rappeler que l’huile elle-même n’a pas été modifiée.

Lorsque dōTERRA a été lancé au Canada, dōTERRA a demandé que certaines huiles soient approuvées en tant que produits de santé naturels (PSN). Cela signifie que Santé Canada les a jugées sûres, efficaces et de haute qualité. Chaque huile se voit attribuer un numéro de PSN et les étiquettes comportent un libellé juridique particulier. Les déclarations de dōTERRA faites sur ces produits ont également été approuvées par Santé Canada. Pour consulter la liste des déclarations approuvées, veuillez cliquer ici.

Également, si vous bénéficiez d’une couverture pour les soins de santé naturel (naturopathie) dans vos prestations, les huiles essentielles PSN peuvent être éligibles au remboursement. Vérifiez auprès de votre fournisseur et, si c’est le cas, assurez-vous de commander les versions étiquetées PSN.

Pour consulter la liste des huiles essentielles classées « Produits de Santé Naturel », veuillez cliquer ici.

Certaines huiles essentielles, dites chaudes, provoquent une forte irritation, voire une brûlure de la peau et des muqueuses. On dit qu’elles sont dermocaustiques. Il est donc important de toujours diluer ces huiles dans une huile végétale grasse avant de les appliquer sur la peau pour éviter les risques d’une brûlure.

Par exemple : Cannelle de Chine, Écorce de cannelle, Clou de girofle, Origan, Thym, Sarriette, Curcuma et tous les mélanges qui contiennent ces huiles.

La photosensibilisation consiste en une réaction cutanée survenant lors de l’exposition à la lumière. Donc, il ne faut pas s’exposer au soleil pendant au moins 24 heures après une application topique d’une huile d’agrume ou un mélange contenant des agrumes.

Par exemple : Citron, Lime, Orange sauvage, Tangerine, Bergamote, Pamplemousse et tous les mélanges qui contiennent des agrumes.

Le roll-on qu’on dit « touch » est l’huile essentielle ou le mélange d’huiles essentielles pré-dilué dans de l’huile de coco fractionnée. On l’identifie facilement avec le mot « touch » écrit sur l’étiquette de l’huile essentielle.

Le roll-on qui n’est pas « touch » est un roll-on non dilué. Donc, il est fait d’une huile pure ou d’un mélange d’huiles pures.

Si une huile est bien conservée, elle a une durée de vie entre 3 et 5 ans même si le flacon est ouvert. Par contre, il y a toujours une date de péremption inscrite sur la bouteille. Je vous recommande de la consulter.

Les huiles essentielles pures ont des effets très puissants lorsqu’il s’agit de supporter la santé et le bien-être de manière générale, il est donc important de bien connaître leur posologie et leur durée d’utilisation avant toute utilisation.

  1. Se laver les mains après toute utilisation.
  2. Conservez les huiles essentielles hors de portée des enfants et des animaux. Les huiles essentielles peuvent être utilisées sur les enfants et les animaux, mais renseignez-vous avant pour vous assurer de l’utilisation appropriée.
  3. Chaque peau a sa propre sensibilité, faites un test au préalable. En effet, il se peut que quelques huiles provoquent des réactions ou des allergies sous forme d’irritation cutanée. Vous pouvez tester les huiles essentielles en mettant une goutte dans le pli de votre coude et observer la réaction dans les 5 minutes qui suivront. Il convient de diluer certaines huiles qui sont dermocaustiques dans une huile végétale avant application. Assurez-vous de bien vous renseigner. Dès que cela brûle, ne pas rincer avec de l’eau mais avec de l’huile végétale.
  4. Évitez de toucher vos yeux avec vos mains si elles ont été en contact avec des huiles essentielles. Si une huile essentielle pénètre dans vos yeux et que cela brûle, vous pouvez appliquer de l’huile végétale avec un coton dans les yeux. Vous verrez trouble un moment, mais cela va passer.
  5. Ne pas appliquer d’huiles essentielles dans le conduit des oreilles, dans le nez ou dans les yeux. L’intérieur des oreilles est un endroit très sensible et peut être endommagé. Utilisez-les autour et derrière l’oreille.
  6. Ne pas s’exposer au soleil pendant 24-48h après l’utilisation des huiles d’agrumes ou qui contiennent des agrumes (ex : citron, lime, orange, tangerine, bergamote, pamplemousse, citrus bliss, on guard, aromatouch, motivate, cheer, elevation, zendocrine, smart and sassy, purify, intune, easy air).
  7. Éviter l’utilisation interne avant 13 ans.
  8. Dans le bain, il est préférable de mélanger les huiles essentielles avec une autre substance (comme du sel d’Epsom ou du bicarbonate de soude), puisque celles-ci ne sont pas solubles dans l’eau.
  9. Attention avec les interactions entre les huiles essentielles et le plastique (qui n’est pas conçu pour tolérer les huiles essentielles – PET). Celles-ci sont actives et agissent contre le plastique. Elles vont faire sortir les toxines du plastique et vous risquez de les absorber. Évitez donc d’utiliser des contenants de plastique lorsque possible surtout si vous voulez prendre vos huiles à l’interne (comme dans une bouteille d’eau). Le verre et l’acier inoxydable sont préférables.
  10. Ne pas chauffer les huiles essentielles ou les exposer au soleil si vous désirez profiter des bienfaits thérapeutiques. La chaleur les dénature et détruit leurs propriétés. L’odeur et le goût demeurent, mais les propriétés ne sont plus là.
  11. Si vous êtes enceintes ou vous allaitez, renseignez-vous avant d’utiliser les huiles essentielles. Certaines ne sont pas recommandées pour les femmes enceintes ou celles qui allaitent.
  12. Toute personne prenant des médicaments doit attendre 2 heures avant ou après pour consommer des suppléments ou des huiles essentielles en comprimés.

Par définition, une synergie consiste à associer différents moyens pour renforcer l’action recherchée.

En aromathérapie, une synergie d’huiles essentielles consiste donc à mélanger différentes huiles essentielles et/ou végétales. Ces huiles peuvent avoir des propriétés différentes, permettant d’obtenir un mélange polyvalent agissant à différents niveaux, ou avoir les mêmes propriétés mais via des molécules différentes, permettant de potentialiser l’effet recherché. Une synergie aura donc plus de chances d’agir qu’une huile essentielle toute seule !

En terminant sur cette introduction aux huiles essentielles

J’avais envie de vous présenter les 10 huiles et mélanges qui selon moi devraient constituer votre trousse de départ en santé naturelle. Elles répondent à 90% des besoins du quotidien. 

Si vous désirez consulter le répertoire des huiles essentielles et découvrir les bienfaits et propriétés des huiles, cliquez ici !

Si vous désirez vous procurer un ensemble de départ ou débuter votre aventure dans la santé au naturel, cliquez ici et je vous explique comment y arriver pas à pas. J’espère sincèrement que cette introduction aux huiles essentielles aura piqué votre curiosité à en savoir plus sur le mode de vie naturel et l’approche holistique de la santé !

Amitié, Laurie !

Vous aimeriez en apprendre plus sur les huiles essentielles et l'approche holistique de la santé ?

Découvrez le programme Essenti’Elle qui vous permettra de comprendre davantage la puissance et l’impact des huiles essentielles sur la santé et surtout, de savoir comment transformer un intérêt pour la santé au naturel en un mode de vie.

Vous pourriez également apprécier ces articles :

Faire sa pâte à modeler maison

DIY : Faire sa pâte à modeler maison

Pourquoi faire sa pâte à modeler maison ? Tout simplement parce que le fait de la faire moi-même mer permet de savoir ce qu’elle contient. J’évite donc de me procurer quelque chose qui contient des ingrédients dont je ne connais pas la provenance; surtout sachant que mes enfants jouent avec et qu’ils pourraient (malgré mes avertissements) s’en mettre dans la bouche ! Également, elle a une meilleure longévité (bien emballée, elle peut se conserver des mois), elle se conserve mieux (sèche moins) et les coûts sont moindres.

Lire l'article

Découvrez les huiles essentielles pour les soins de la peau

Dans cet article, je vous propose de découvrir les huiles essentielles pour les soins de la peau et ce qui compose ma trousse lorsque je prends soin de moi naturellement. Les huiles sont excellentes pour nettoyer et purifier la peau, augmenter l’élasticité et ralentir le vieillissement de celle-ci. Nous avons tout avantage à les inclure dans notre routine beauté.

Lire l'article
sérum naturel pour la peau

DIY : Faire son sérum naturel pour la peau

Pourquoi faire son sérum naturel pour la peau ? Tout simplement parce que le fait de la faire moi-même me permet de savoir ce que mon produit contient. J’évite donc de me procurer quelque chose qui contient des ingrédients dont je ne connais pas la provenance; surtout sachant je l’utilise sur ma peau ! Également, cette recette simple et naturelle fait selon moi des petits miracles !

Lire l'article
récurant tout-usage naturel

DIY : Faire son récurant tout-usage naturel

Pourquoi faire son récurant tout-usage naturel ? Tout simplement parce que le fait de la faire moi-même me permet de savoir ce que mon produit contient. J’évite donc de me procurer quelque chose qui contient des ingrédients dont je ne connais pas la provenance; surtout sachant je l’utilise dans ma maison et dans mon environnement ! Découvrez ma recette toute simple !

Lire l'article
Retour haut de page
Recevez gratuitement

15 recettes simples pour faire vos produits à la maison

Laissez-nous votre courriel afin de le recevoir (et n’oubliez pas de vérifier vos spams si non reçu).