Bonjour belle communauté!

Bienvenue dans mon univers de mieux-être où le retour à l‘essentiel, la simplicité au quotidien et la santé au naturel sont à l’honneur. Ma mission et surtout ma passion, vous enseigner à utiliser la santé au naturel et les huiles essentielles afin de vous permettre à votre tour, de profiter pleinement d’un mode de vie plus sain et plus simple.

Moi c’est Laurie ♥ Je suis une maman, une avocate, une aventurière, une amoureuse, une rêveuse, une auteure en devenir, une passionnée du mieux-être, de la nature, de l’environnement. Et, je suis surtout une personne qui rêve d’aider tout le monde et qui cherche constamment des moyens de rendre les gens heureux et bien. C’est ce désir ardent qui m’a poussé à débuter mon aventure dans l’univers de la santé naturelle, particulièrement dans celui de l’aromathérapie. En fait, lorsque j’ai été initiée aux huiles essentielles de la merveilleuse compagnie dōTERRA (que je représente fièrement aujourd’hui), je cherchais surtout des solutions pour mes problèmes de santé.

Commençons par le commencement; voici un peu d’information sur moi! J’adore les huiles essentielles dōTERRA (surtout le mélange passion, la rose, l’épinette noire, le sapin, le pamplemousse et le vétiver). Un de mes plus grands plaisirs de la vie est d’étudier et d’apprendre et les livres sont mes meilleurs amis. Je lis de tout, en passant par du Patrick Sénécal ou du Ken Follet, à des livres de croissance personnelle ou d’histoire pour finir par des livres sur la science et la chimie (des huiles essentielles naturellement)! J’aime aussi la nature, l’environnement, tout ce qui simplifie la vie, voyager, la pleine conscience, relever des défis, le gâteau aux carottes, les chandails de laine, les bergers allemands (surtout ma grosse fille Maggie), les vêtements Lolë et mes converses rouges.

Par contre, ce que j’aime par-dessus tout c’est écrire. J’adore blogger sur des choses qui peuvent aider les gens à être mieux et plus heureux ou qui simplifient la vie assez compliquée qu’on s’impose parfois.

J’imagine que vous vous demandez probablement pourquoi je désire tant rendre les gens heureux. La vérité c’est que toute ma vie, j’ai été en quête de sens, j’ai couru après le bonheur et je me suis battue contre mon trouble d’anxiété généralisé qui rendait ce bonheur encore plus difficile à atteindre et cette quête de sens encore plus omniprésente. Je n’avais pas un mode de vie sain et simple et malgré tous les efforts que je déployais pour y arriver, je finissais par faire fausse route et me retrouver dans un cul-de-sac. Maintenant que j’ai enfin en ma possession les bons outils pour m’aider et que j’ai enfin trouvé la lumière pour éclairer ce passage sombre, je veux donner au suivant. Je souhaite éviter aux gens de vivre ce que j’ai vécu alors qu’il existe des alternatives pour devenir la meilleure version de soi.

Comme je vous l’ai dit, j’étais en quête de sens et de bonheur. Ne les trouvant pas, j’étais continuellement anxieuse et malheureuse. J’avais l’impression que le bonheur se trouvait dans le conjoint qu’on choisit, l’enfant qu’on porte, la carrière qu’on décide, les activités qu’on fait, les choses qu’on possède ou l’argent qu’on détient. Malheureusement, mes choix étant teintés de cette croyance, j’ai pris de mauvaises décisions… je dirais même de très mauvaises décisions. J’ai aussi pris plusieurs «débarques», tant amoureuses, physiques, professionnelles que financières. Mon anxiété était démesurée et mes faux pas m’enfonçaient de plus en plus. Et selon vous, qu’est-ce qui arrive quand on ne comprend pas les messages que la Vie essaie de nous envoyer? Simple, elle s’acharne sur nous jusqu’à ce qu’on finisse par avoir notre leçon. C’est précisément ce qui m’est arrivé. Ma dernière chute a été assez spectaculaire. Je suis tombée de haut et j’ai eu bien du mal à me relever. Par contre, j’ai enfin saisi… saisi que le bonheur se trouve dans l’essentiel et dans toutes les petites choses du quotidien. On n’a pas à lui courir après, car il est là en permanence dans notre visage, mais souvent on ne s’y attarde pas, on ne le voit pas et on le cherche aux mauvais endroits.

Ma quête du bonheur m’a souvent amené tout sauf le bonheur, ma recherche de sens ne faisait aucun sens et l’anxiété ne faisait plus partie de moi, j’étais devenue l’anxiété. Je me suis retrouvée mariée sans le vouloir réellement, divorcée quelque mois plus tard, dépendante de l’alcool (chose que j’ai enrayée de ma vie une bonne fois pour toutes), en burn out (plus d’une fois), dans un milieu professionnel qui ne collait pas du tout avec ma personnalité, sur le point de faire faillite, sans crédit, sans économie et sur le point de perdre ce qui m’est le plus cher, ma famille, coincée dans un chaos quotidien d’obligations et enterrée sous de nombreuses possessions inutiles. On s’entend pour dire qu’on est assez loin du bonheur alors que tous mes efforts étaient dirigés à le trouver et disons que pour quelqu’un qui cherche à gérer son anxiété, je me suis mise dans les pires dispositions pour le contrôler.

Récemment, je m’étais convaincue que la réponse à mon bonheur se trouvait dans le fait d’être entrepreneur puisque j’aurais la liberté de mon temps et pas mal d’argent en poche. Donc, je n’aurais enfin plus de raisons d’être anxieuse. Je pourrais enfin faire ce qui me plait réellement sans employeur à qui rendre des comptes et avoir le choix, la liberté. Belle illusion. Naturellement, arriva ce qui devait arriver, j’ai frappé un mur. Le rêve qu’on se crée dans sa tête et la réalité sont souvent deux choses bien distinctes.

Dans cette même période, à bout de souffle et complètement désorientée, j’ai eu la chance de déménager en campagne, un endroit où la nature, la simplicité et l’essentiel sont au rendez-vous. J’en ai donc profité pour redécouvrir mes racines, mes bases et prendre soin de ma santé. La nature à cette force de nous aider à nous ancrer et voir la beauté des choses sans superflu. En pause forcée de mon emploi, loin du tourbillon étourdissant de la ville, du brouhaha constant du milieu urbain, à des kilomètres des stimulations artificielles, entre les épis de maïs et le ciel étoilé, j’ai réussi à prendre un pas de recul et pour une fois à faire une vraie de vraie introspection. J’ai revu mes valeurs, mes désirs, mes rêves, mes besoins et surtout, les raisons pourquoi je me retrouvais toujours dans des situations peu enviables. J’ai envie compris que depuis longtemps je subissais ma vie et malgré ce que je croyais, je ne la vivais pas réellement. Moi qui pensais avoir le contrôle sur tout, en fait, je l’avais perdu depuis bien longtemps.

Pendant ce temps d’arrêt, j’ai constaté que le bonheur est non ce qu’on possède, mais un choix que l’on fait chaque jour (5 minutes à la fois comme on dit dans les AA). Le bonheur est là et il nous attend. Il faut tout simplement enlever le superflu, le non nécessaire et lorsque le ménage est fait, il a de la place pour se manifester. Je devais choisir de faire le ménage si je voulais enfin faire sa connaissance. Être et non avoir. Simplifier au lieu de contrôler. À cette même période, on m’a parlé de santé au naturel et d’huiles essentielles. Je devais avant toute chose, reprendre le contrôle sur ma santé, tant physique que mentale. Quand la santé va, tout va. C’est la base de la base. C’est tellement la base que je n’y avais jamais pensé, je l’ai toujours pris pour acquis. J’ai négligé ma santé physique et mentale afin de trouver le bonheur alors que j’aurais dû faire l’inverse.

J’ai commencé à utiliser les huiles essentielles, opté pour une santé au naturel et adopté de meilleures habitudes de vie. J’ai désencombré l’ensemble de mes possessions, simplifié ma vie, changé mes habitudes de consommation, revu mes priorités et travaillé à reprendre le contrôle de ma vie donc, arrêter de la subir.

Peu de temps après ma découverte des huiles essentielles, des petits miracles ont commencé à se manifester au quotidien, à commencer par la gestion de mon anxiété. Les huiles essentielles avaient un réel impact dans ma vie et sur ma santé. Et ce fut le début de mon histoire d’amour avec ce type de médecine douce et avec la compagnie dōTERRA. J’avais enfin trouvé comment m’aider et je devais passer le message au suivant. Il était là, le sens que je cherchais dans ma quête sans fin.

J’ai transformé ma vie compliquée, stressante et artificielle en une vie simple, naturelle et zen où il faisait bon de se lever chaque matin pour profiter des petites surprises que la vie amènerait à ma journée.

Maintenant, j’enseigne comme utiliser la santé au naturel et les huiles essentielles afin de reprendre le contrôle de sa vie et de sa santé et honnêtement, ça me passionne. Je suis certaine de ne pas être la seule sur Terre à chercher le bonheur, être en quête de sens ou avoir des enjeux de santé. Si j’ai réussi à m’aider grâce à la santé au naturel, je suis persuadée que je peux aider d’autres comme moi. Tous les jours, je vois vraiment la différence que les habitudes saines et simples amènent dans la vie des gens et j’ai l’impression que mon message et mes apprentissages peuvent réellement servir. Tout ça a enfin un sens!

Alors voilà un peu mon histoire! J’espère un jour pouvoir vous en parler en personne, mais en attendant, vous pouvez découvrir mon univers à travers mon blog. J’espère que vous réussirez à y trouver ce que vous cherchez.

Amitié,

Laurie